Vauban et Tournai Imprimer
Samedi, 16 Janvier 2010 20:58

 

Vauban dirigea les travaux de siège de Tournai en 1667. La ville capitulera très rapidement et il ira mettre le siège devant d'autres villes : Douai, Lille,....

Si diverses sources attribuent la paternité de la citadelle à différents ingénieurs le nom de Vauban est souvent cité en référence :

  • Louis XIV, Vauban et le grand Turenne, imprimèrent à ces importantes constructions une partie de leur immortalité (CHOTIN, Histoire de Tournai et du Tournesis).

  • Il aurait été chargé par Louis XIV de couvrir les murs existants, mais trop faibles, d'une enceinte bastionnée et de construire une citadelle qui commandât la ville et la campagne (BOZIERE, Tournai Ancien et Moderne).

  • Les plans en sont de Mesgrigny, qui était le meilleur disciple de Vauban, et que Vauban lui-même n'y fut pas étranger. (F. DESMONS, La transformation militaire, Tournai place forte).

  • L'inscription de la première pierre posée par Louvois rapporte que "Mr des Houilliers (ou Deshoullières NDLR) a bâti cette citadelle" (manuscrit 202 de la Bibliothèque communale de Tournai d'après A. HOCQUET, Les rues de Tournai).

  • Très vite il soude autour de lui une bonne équipe "La bande d'Archimède" dont Deshoullières faisait partie. (A; BLANCHARD, Vauban).

Deshoullières a donc dessiné les plans de la citadelle mais quittera Tournai assez rapidement et sera remplacé par Jean de Mesgrigny. Celui-ci est un grand ami de Vauban. Les liens entre les deux hommes se resserreront encore lorsque Vauban mariera sa fille Charlotte à Jacques le neveu de Jean de Mesgrigny. De cette union, onze enfants naîtront. Vauban se chargera de les épauler au mieux.

Mesgrigny développera un système de galerie de communication, d'écoute, de mines et de contremines qui donneront à la citadelle la réputation d'être imprenable autrement que par la famine. Gouverneur de celle-ci, il accueillera et accompagnera souvent Vauban lors de ces nombreuses inspections dans la région.

Enfin, Vauban rédigera plusieurs mémoires sur Tournai et ses fortifications : le 2 février 1671 (Mémoire des choses à résoudre sur les travaux de la ville et citadelle de Tournay", le 24 octobre 1682 (Mémoire avec dessins des ouvrages), le 4 septembre 1684 et le 10 janvier 1699 (Projet définitif des fortifications des villes et citadelle de Tournay) (Archives de l'Inspection du Génie à Vincennes et fonds Rosambo aux Archives nationale à Paris).

 

Mise à jour le Lundi, 15 Février 2010 22:11