Home Le Pont des Trous Historique

Articles en ligne


Historique
PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 03 Octobre 2012 19:48

Le Pont des Trous a été construit en trois phases de 1281 à 1329. La tour du Bourdiel, rive gauche est d'abord bâtie, suivent la tour de la Thieulerie, rive droite et enfin les arcs qui surplombent l'Escaut. Depuis, il subit les assauts du temps et des hommes avec plus ou moins de bonheur.

  • 1340 : siège de Tournai, assaut anglo-flamand repoussé par l'apparition miraculeuse de la Vierge au milieu des combats.

  • 1683 : l'Escaut est canalisé, le monument est enterré de 2,5 à 2,8 m. Les quais rehaussés rendent les portes des tours inutilisables.

  • 1847 : le monument subit une première restauration, il y perd le toit couvrant la galerie sur les arches.

  • 1864 : la porte d'eau échappe à la destruction des fortifications de la cité.

  • 1918 : suite à l'intervention du bourgmestre, le Pont des Trous est épargné par les troupes allemandes en retraite.

  • 1939 : un premier projet de contournement du Pont des Trous par la rive droite est prêt. La Seconde Guerre Mondiale empêche son exécution.

  • 1940 : les Anglais, en retraite, font sauter le monument et détruisent l'arche centrale.

  • 1947 : par une prouesse technologique, l'Administration des Ponts et Chaussées rehausse les tours de 2,4 m et rend la navigation des péniches plus facile en adaptant les arches aux contraintes de l'époque. Néanmoins, le Pont des Trous garde son apparence de porte d'eau.

  • 1971-76 : l'élargissement de l'Escaut et le contournement de la ville sont étudiés et capotent suite à l'opposition des Tournaisiens et de leur bourgmestre.

  • 1991 : le Pont des Trous et son site sont classés par arrêté de la Région Wallonne.

  • 2006 : un nouveau projet de navigation ! Que réserve l'avenir ? Sacrifiera-t-on un monument emblématique de la ville pour des intérêts économiques extérieurs ?


 

 

 

Mise à jour le Samedi, 06 Octobre 2012 21:49
 


Valid XHTML and CSS.