Home Les ingénieurs militaires Deshoullières et Mesgrigny

Articles en ligne


Deshoullières et Jean de Mesgrigny
Deshoullières PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 16 Janvier 2010 12:01

Guillaume de Lafon de Boisguérin, né en 1621, décédé en 1694.

Il entre en service comme Officier d'Infanterie en 1642.  Habile Ingénieur, il s'est acquis l'estime du Duc d'Enghien, futur Prince de Condé.  Il suit celui-ci dans ses campagnes.  Il l'accompagne en Flandre et se retrouve à ses côtés au service des Espagnols.  En 1657, son épouse qui l'avait rejoint, est emprisonnée pour avoir osé réclamer le paiement des appointements de son mari, à l'autorité espagnole.  Il la libère par la ruse et rejoint la France où il profite d'une amnistie accordée par le Roi , Louis XIV.

Il reçoit alors le grade de Maréchal de Bataille et le gouvernement de Cette (Sète) en Languedoc.  Expérimenté dans le Génie, il s'attache principalement à ce service et reçoit l'ordre, le 23 mai 1664, d'accompagner le Duc de Beaufort en expédition.  Son mérite est reconnu grâce aux plans qu'il envoie à la Cour.  Il rejoint ensuite la Flandre à la demande de Vauban.  Il y rend de grands services pendant la campagne de 1667 et reçoit la direction des fortifications de Tournai.  Il est chargé d'y construire une citadelle avec Jean de Mesgrigny.  Son dévouement lui permet d'obtenir, le 24 décembre 1668, la Lieutenance du Roi de la ville et de la citadelle de Dourlens.  Il est aussi nommé Aide-de-camp du Roi pendant plusieurs campagnes.  Il est ensuite Intendant des ouvrages du Fort-Louis et de Belle-Isle.  En 1671, il est à Bayonne et est employé aux fortifications de Guyenne pendant une dizaine d'années.  Il est ensuite à nouveau employé dans les villes de Flandres.

Mise à jour le Samedi, 16 Janvier 2010 21:01
 
Jean de Mesgrigny PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 16 Janvier 2010 20:54

Jean IX, comte de Mesgrigny, né en 1629, décédé en 1720.
Ingénieur ordinaire (1651), brigadier des ingénieurs, directeur des fortifications de Flandres (1678), capitaine de la Compagnie des cadets-gentilhommes de Tournai (1682), à Valenciennes (1683), à Maubeuge (1684).

André Pirmez nous résume sa biographie de la façon suivante :

"Jean de Mesgrigny avait été capitaine d'une compagnie au régiment de Navarre jusqu'en 1668.  Il remplaça alors comme lieutenant dans le gouvernement de Tournai le marquis de Bellefonds, tout en continuant à exercer la charge de lieutenant du Roi dans la citadelle.  Il en devient plus tard le Gouverneur en titre.
Il se marie en décembre 1680, prend part aux campagnes de la guerre de Hollande et de la Ligue d'Augsbourg.  Il se distingue au siège de Namur.  Ingénieur, directeur des fortifications de Flandre, ami de Vauban, il dessine avec Deshoulières les plans de la citadelle de Tournai.  Il est l'auteur et le réalisateur du réseau de contre-mines qui sillonna son sous-sol.  Il dirige personnellement les travaux d'édification de la citadelle.Agé de près de 80 ans, hors d'état de marcher par suite de la goutte, il dirige encore la défense de la citadelle contre les Alliés en 1709.  Après avoir résidé à Tournai pendant plus de cinquante ans, il meurt dans cette ville à l'âge de nonante ans, le 20 octobre 1720, dans un hôtel de la rue Saint-Piat (à l'emplacement actuel de l'école du Monnel).

"S'il est mémoire que Tournai devrait particulièrement honorer, c'est bien celle de ce bâtisseur et de ce défenseur". (Paul Roland)"

(Source : Section Histoire militaire de la Société royale d'Histoire et d'Archéologie de Tournai, Bulletin N°2, Août 1997).

Mise à jour le Samedi, 16 Janvier 2010 21:03
 


Valid XHTML and CSS.