Imprimer
Mercredi, 27 Janvier 2010 21:33

La caserne d'infanterie


En 1830, la citadelle est à peine terminée quand elle passe aux mains du jeune Etat belge. Elle n'a plus de raison d'être et la décision de démantèlement sera prise en 1863. Une partie des fortifications est alors détruite lors des essais de la dynamite par le Major du Génie Cocheteux en 1869. Une convention est signée entre l'Etat et la commune en 1875.

Une fois prise la décision de démanteler les fortifications de la citadelle, les bâtiments centraux de la citadelle forment l'ossature d'une nouvelle caserne : la caserne de la Citadelle.


 

 

 

 

 

 



Le 3e Régiment de Chasseurs à pied, cher au cœur des Tournaisiens, y prend ses quartiers à partir de 1877. Il y reste jusqu'à la deuxième guerre mondiale.

Il faut attendre les années 1880 pour assister au démarrage des travaux :

  • construction d'un bloc d'entrée en 1887,
  • pose d'un mur de clôture en deux phases (1882 et 1897),
  • surhaussement des casemates situées à l'arrière (front 2-3) et aménagement d'une boulangerie militaire (1890),
  • aménagement de différents mess dans le bloc hôpital de l'ancienne citadelle (1890),
  • construction de lavoirs dans ou en annexe des logements (1892-1895).

Emplacement des anciens lavoirs

Mise à jour le Mardi, 09 Février 2010 19:33