Home Le patrimoine militaire tournaisien

Articles en ligne


Le Pont des Trous PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 20 Janvier 2010 20:34

UN MONUMENT EN PERIL

Solide construction érigée au dessus de l'Escaut, près du pont Delwart, le Pont des Trous est un des rares exemples de porte d'eau conservés à nos jours.  Il faisait partie de la deuxième enceinte communale. Au XIVème siècle, cette porte d'eau se nommait indifféremment les arcs de la porte Bourdiel (signifiant bord de l'eau) ou arc de la thieulerie (qui veut dire Tuilerie) à cause de la proximité de ces deux accès.  Cette porte d'eau pris ensuite la dénomination d'Arcs des Salines et, plus tard, son nom actuel qu'il doit à la proximité d'une écluse nommée vulgairement le Trou ou les Trous.

Le Pont des Trous d'après Bozière

Le Pont des Trous fut construit en trois étapes :

  • La Tour de la porte de Bourdiel fut élevée en 1281.

  • La Tour de la Thieulerie (parfois aussi appelée du Bruille) fut construite sur la rive droite en 1302, une fois ce territoire acquis par la ville.

  • Les deux tours furent reliées par trois arches en arc brisé couvertes d'une terrasse aux murs percés de meurtrières. Les trois arches construites à l'origine de même largeur datent de 1314.

Le Pont des Trous en 1940

Le pont détruit en 1940

En 1940



Dynamité en 1940 par les Anglais qui voulaient couvrir leur retraite et empêcher le franchissement de l'Escaut par les panzers allemands, il fut reconstruit en 1947.
Les tours et les piliers des arches furent surélevés de 2,40 m et l'arche centrale fut élargie à 11,30 m afin de faciliter le passage des péniches.


Image

Image

Image

Image

UN MONUMENT EN PERIL

Mise à jour le Jeudi, 11 Octobre 2012 20:50
 

Valid XHTML and CSS.